Industrie : savoir-faire en danger

Depuis longue date, l’industrie est au cœur au cœur de l’innovation, avec des procédés uniques et des savoir-faire spécifiques. Autrefois employeur n°1 en France, l’industrie fait aujourd’hui face à d’importantes pénuries de talents. Au fil des années, l’industrie française voit son savoir-faire menacé de disparition, en raison d’un manque de profils pour les pérenniser.

Une pyramide dont le socle s’amenuise

Au fil du temps, l’industrie, autrefois premier employeur de France, a perdu en attractivité. De nombreux savoirs et savoir-faire, se sont petit à petit rarifiés, en particulier sur les secteurs traditionnels les plus techniques, dont l’héritage est aujourd’hui menacé.

Prenons un cas concret : d’après l’INSEE, l’industrie textile a réduit de moitié sa production en 20 ans et perdu 2/3 de ses effectifs, estimés à 100 000 à ce jour. Aujourd’hui, le secteur capitalise principalement sur des secteurs stratégiques tels que les textiles techniques (santé, construction, aéronautique…) et le luxe (qui représente environ 25% de l’activité). De plus, l’industrie textile subit également le changement de paradigme dans les habitudes de consommation du grand public, avec l’essor du C2C, de la mode éco-responsable et du made-in France, avec un rejet de la « fast-fashion ».

Un secteur qui cherche à redorer son image

Les clichés ont la vie dure pour l’industrie: travail à la chaîne, horaires abusifs, conditions de travail déplorables, management dur, bas salaires, contrats courts, usines polluantes… Les jeunes générations ne recherchent par ce secteur en premier choix alors qu’il reste riche en opportunités. L’industrie est en effet l’un des secteurs ou le potentiel de faire carrière est le plus probable.

Des postes d’opérateur de ligne de production à ingénieur process, les mythes sur l’industrie « à l’ancienne » sont vite effacés : de nombreux postes sont à pourvoir en CDI avec des rémunérations souvent très supérieures au marché. En bureau d’étude comme en usine, les conditions de travail se sont nettement améliorées, notamment grâce aux nouvelles technologies, qui réalisent aujourd’hui les tâches les plus répétitives et physiques autrefois confiées à l’homme.

Des compétences spécifiques rares

L’industrie recherche des compétences particulières, souvent techniques et scientifiques. Ces compétences sont rares voire menacées : entre la baisse générale du niveau en mathématiques dans les écoles, la fuite des ingénieurs et doctorants vers l’étranger, le désamour de l’industrie, le manque de lien entre l’éducation et l’entreprise, la faible visibilité du secteur vis-à-vis du tertiaire…

La pénurie de talents se fait ressentir à tous les niveaux : dans les bureaux d’étude, sur les chaînes de production, dans les entrepôts… Parmi les profils les plus durs à recruter, on retrouve d’une part les ingénieurs spécialisés (mécanique…) et d’autre part les techniciens (chaudronnerie…). En plus de cela, les besoins de l’industrie évoluent, avec une forte demande sur les aspects numériques et environnementaux, des savoirs que les jeunes talents mettent généralement à profit dans l’écosystème start-up/tech.

Des opportunités pour rebondir

L’industrie 4.0, c’est une transformation des savoir-faire traditionnels. Les métiers autrefois manuels deviennent des métiers du numériques où l’opérateur de ligne de production pilote aujourd’hui des machines qui réalisent les tâches pour lui. La transition numérique et l’émergence des nouvelles technologies (big data, RFID, IoT, NFC, 5G, IA…) ont permis à l’industrie de se réinventer et d’ouvrir ses portes à de nouveaux profils, plus jeunes, plus techniques et de plus en plus pointus. Plus que jamais, l’industrie se retrouve au cœur de la course à la compétitivité et a constamment besoin de recruter des talents, de la R&D à la production. Certaines sociétés ont même fait le choix d’ouvrir leur propre école pour former leurs futures recrues.

La tendance à la relocalisation est également une opportunité : le made in France séduit de plus en plus, du consommateur qui souhaite acheter des produits alignés avec ses valeurs à l’entreprise qui souhaite assainir sa chaîne de valeur dans le cadre de sa politique RSE. Le besoin est donc grandissant sur ce marché et les répercussions sociales comme financières sont d’envergure.

Enfin, l’industrie peut compter sur des partenaires historiques pour les accompagner dans la recherche de talents : les cabinets de recrutement spécialisés. Les cabinets rapprochent l’offre et la demande, en mettant en relation les besoins de l’industrie et les compétences globales (savoir-être, savoir-faire technique et connaissances secteur).

Vous recrutez des talents ?

Talents Industrie, est le cabinet de recrutement spécialisé sur les métiers techniques et scientifiques de l’industrie. Pour chacun de vos projets, une équipe de consultants experts de votre cœur d’activité sont mobilisés pour vous accompagner à chaque étape et vous présenter au plus vite des profils qualifiés répondant à vos exigences. Nous travaillons au succès, sans engagement et garantissons nos prestations.

Contacter Talents Industrie

Tél : 09 74 77 03 74
Mail : contact@talentsindustrie.fr

 

 

Les grandes pénuries de 2021 : quel impact pour l’industrie française ?

Entre crises sanitaires et tensions diplomatiques, l’année 2021 a été marquée par d’importants bouleversements pour l’industrie avec l’apparition d’importantes pénuries jusqu’à parfois paralyser temporairement certains secteurs d’activité. Ce contexte d’offre inférieure à la demande pose d’importantes questions, notamment sur l’approvisionnement de nos industries françaises. Talents Industrie analyse pour vous ce contexte et les solutions envisagées.

Continue reading

Programme du ministère de l’économie pour l’industrie

Adopté en première lecture par l’Assemblée Nationale depuis ce mardi 16 Novembre, le Projet de loi de finances (PLF : détail consultable ici) de l’exercice 2022 prévoit un certain nombre de changements, notamment pour l’industrie. Le Plan France 2030 prévoit un investissement de 30Md€ sur 5 ans pour développer la compétitivité industrielle de notre pays et décarboner l’industrie. Talents Industrie analyse pour vous les points clés qui vont impacter l’industrie française.

Continue reading

Retour sur le French Fab Tour 2021 : ce qu’il faut en retenir

Du 13 Septembre au 21 Octobre 2021 a eu lieu dans toute la France, le French Fab Tour. Une initiative co-organisée avec l’UIMM et Bpifrance en faveur de l’emploi dans l’industrie. L’objectif : faire découvrir aux demandeurs d’emploi les métiers de l’industrie et les entreprises qui recrutent. Talents Industrie, spécialiste du recrutement dans les métiers scientifiques et techniques de l’industrie, revient sur les points clés de cet événement.

La French Fab, lancée en 2017 par Bruno Lemaire, se veut être la vitrine de l’industrie moderne, en mouvement, plus verte, plus ancrée dans les territoires, innovante, ambitieuse, attractive et porteuse de valeur. Chaque année, la French Fab organise et coorganise des événements tels que le BIG 2021, la Semaine de l’Industrie et le French Fab Tour, pour promouvoir cette industrie française qui se réinvente. Cette année, le French Fab Tour a sillonné la France pendant 2 mois avec 13 dates réparties sur l’ensemble du territoire.

À chaque étape du tour, les visiteurs ont pu découvrir un village éphémère avec de nombreuses animations,

  • des simulations 3D, de la visite virtuelle d’usine à la conception de produit
  • des tables tactiles avec des activités ludiques dans une expérience interactive
  • des conférences thématiques sur des thèmes variés tels que la digitalisation
  • des masterclass portées par divers acteurs de l’industrie
  • sessions de job-dating où les entreprises ont pu présenter leurs offres aux demandeurs d’emploi et futurs apprentis.

Les publics scolaires, notamment les futurs apprentis, qui sont les talents de demain, ont été la cible privilégiée des nombreuses conférences et ateliers, pour remettre en valeur les savoir-faire de notre industrie française, faire découvrir des métiers et attirer cette jeunesse porteuse d’un nouveau regard et d’idées. Redonner de l’attractivité au secteur industriel est en effet un des grands défis de cette décennie pour montrer les nouveaux visages de l’industrie française à ce jeune public. C’est donc naturellement, que la French Fab fasse de l’attractivité le point central de ces rencontres entre les acteurs de l’industrie et la jeunesse, qui permet à l’industrie de se révolutionner avec de nouveaux savoir-faire, notamment sur les thématiques des énergies vertes, de l’intelligence artificielle et la supply chain.

Retour sur l’événement en vidéo :

Vous n’avez pas pu participer au French Fab Tour cette année et souhaitez attirer de nouveaux talents ? Talents Industrie s’engage dans ce défi de l’attractivité, avec un important vivier de candidats sensibilisés à ces nouveaux enjeux de l’industrie, un savoir-faire en recrutement prouvé et une véritable expertise métiers. Le tout dans une formule au succès pour vous garantir le meilleur résultat. Contactez nos consultants spécialisés pour partager vos enjeux et rencontrer les talents de demain.